Nos techniques pour bien rénover sa toiture

Vous avez constaté que votre toit présente des fuites suite à une forte pluie ? Cela signifie qu’il doit être rénové. Mais alors, quelles sont les bonnes techniques à adopter pour réussir cette réhabilitation ? Voici les réponses à toutes ces questions.

La réparation et remplacement de la mauvaise couverture

Quelques fois, la fuite peut surgir d’une couverture abîmée. Dans ce cas, vous devez tout simplement remplacer les tuiles ou les réparer. Certaines tuiles éclatent ou se fissurent, ce qui entraîne des points d’infiltration de l’eau.

Lorsqu’il y a de fortes tempêtes, il peut arriver que les tuiles s’envolent littéralement. Il faudra alors en mettre de nouvelles à la place des anciennes. Ces dégâts peuvent aussi abîmer les plafonds, les murs ou les sols sans oublier l’apparition de fissures et d’odeurs désagréables. Toute l’isolation de la maison et la solidité de la structure sont endommagées.

Le remplacement total de la couverture

Cette situation se présente lorsqu’un toit est mal entretenu, le lichen et les mousses apparaissent petit à petit. Au cours du temps, les tuiles deviennent poreuses et laissent passer le froid. Vous pouvez envisager de nettoyer la toiture ou de traiter la couverture, mais un chantier de remplacement de cette couverture doit être effectué deux ans après.

Pour ce genre de travaux, vous devez impérativement engager une entreprise de rénovation des toits. Les professionnels installeront un nouveau matériau de couverture. Bien sûr, vous pouvez refaire à l’identique ou changer complètement l’aspect de votre toit si le Plan Local d’Urbanisme l’autorise. En cas de modification, il faut déposer une déclaration préalable de travaux au sein de votre mairie.

La réfection avec des travaux d’isolation

Au cas où l’étape précédente n’est pas suffisante, vous devez alors faire une réfection totale de la toiture. Cela signifie qu’il faut aussi refaire le système d’isolation par l’extérieur en posant un écran sous toiture afin d’assurer l’étanchéité de la couverture. Ce travail est obligatoire si votre toit est en mauvais état et que l’isolation est endommagée.

Quelques fois, la rénovation de la charpente est également envisagée. Reprenez la charpente pour la traiter et la remettre en bon état. Vous devez alors remplacer certaines parties de celle-ci.

Comme vous pouvez le constater, il y a plusieurs travaux à effectuer, ce qui implique un coût plutôt élevé. De plus, il est préférable d’installer une isolation thermique et phonique. Ne vous inquiétez pas, le surcoût lié à ces travaux d’isolation externes sera vite rentabilisés par une prime chaudière condensation.

Les règles à respecter pour rénover la toiture

La rénovation du toit est un travail soumis à diverses règles. Il faut obtenir une autorisation d’urbanisme. En d’autres termes, vous devez respecter les exigences légales. Si vous prévoyez d’entamer des travaux d’entretien ou la réparation de la toiture, ceux-ci ne requièrent aucune autorisation spéciale à condition qu’ils n’entraînent pas de modification de l’aspect extérieur de votre villa. Quand vous décidez de remplacer le toit à l’identique, aucune autorisation n’est nécessaire.

Il faut faire une déclaration préalable des travaux ou prendre un permis de construire dans les situations suivantes :

-la création d’une autre ouverture au niveau du toit comme la mise en place d’un velux, par exemple

-le remplacement d’une fenêtre de toit par un modèle tout à fait différent

-la substitution des volets d’une fenêtre de toit, notamment le matériau, la couleur ou la forme

-le remplacement du type de couverture

-la mise en place d’une cheminée, d’une antenne, ou de panneaux solaires

-la modification de charpente avec l’usage du même matériau que celui d’origine et sans changement de pente

-la création d’une surface de plancher, si elle est comprise entre 5 et 20 m². Entre 5 et 40 m², si votre commune est soumise à un PLU – Plan local d’urbanisme

-la modification de charpente pouvant entrainer la modification de l’inclinaison du toit et/ou un changement du matériau utilisé à l’origine

-tout logement situé en secteur sauvegardé

-toutes les modifications du toit pouvant entrainer un impact sur la structure de la maison ou sur la façade

-la création d’une surface de plancher de plus de 20 m², plus de 40 m — en zone couverte par un PLU, notamment dans le cadre d’un aménagement de combles ou d’une surélévation de maison.

Les aides possibles pour la rénovation d’une toiture

Les travaux de réfection de toiture qui intègrent automatiquement la rénovation de l’isolation à condition d’être réalisés par des entreprises certifiées RGE peuvent prétendre aux aides de l’État ou à des collectivités locales.

D’ailleurs, ces subventions sont soumises avec des conditions et peuvent généralement être cumulées entre elles. Il s’agit de :

-TVA réduite à 5,5 ou 10 %

-Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

-Eco-prêt à taux zéro

-Aide de l’ANAH

-Subventions des collectivités locales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *