Le matériel indispensable au bricoleur

Pour les petites réparations, il n’est pas nécessaire de faire appel à un spécialiste. Un simple bricoleur peut les réaliser. Le tout, c’est d’avoir les bons équipements.

Les outils de sécurité

Particulier et professionnel doivent penser avant tout à la sécurité. Ainsi, avant de bricoler, il convient de bien se protéger :
– Les gants garantissent un confort de travail : il peut arriver que la scie dévie de sa trajectoire. Pour éviter de se couper les doigts ou les mains, porter des gants de protection s’avère être primordial.
– Les lunettes de protection permettent de se protéger des projectiles qui peuvent endommager les yeux.
– Le masque de protection est indispensable pour protéger les voies respiratoires notamment lors des travaux de ponçage.

Le marteau

Un bon bricoleur se doit aussi d’avoir un marteau dans sa boite à outils. C’est même le premier outil à acheter. Pour planter un clou, on se sert généralement d’un marteau de menuisier. Un marteau arrache-clou permet à la fois de planter un clou et aussi de le retirer grâce à sa tête fendue. Pour frapper les objets fragiles, il convient d’utiliser le maillet.

Les outils de serrage

En principe, pour réparer, il faut commencer par démonter. Pour cela, il faut avoir des outils pour desserrer dont voici les plus connus :
– Le tournevis : électrique ou classique, il sert à visser et à dévisser. Plusieurs modèles de tournevis sont disponibles : plates, en étoile, cruciforme.
– Les clés servent à serrer les boulons, les vis et les écrous. Suivant le système de serrage, le bricoleur peut choisir entre une clé plate, Allen ou à molette.
– Les pinces : il existe une gamme complète de pinces s’adaptant à tous les usages : pince plate, à crémaillère, coupante, à nez coudé.

Les matériels de mesure

Les instruments de mesure sont indispensables. Il y a entre autres le mètre. Les modèles pliants sont les plus pratiques. Grâce au petit crochet à leur extrémité, ils se fixent facilement sur l’objet à mesurer. Ensuite, il y a la règle de maçon. Elle est d’une grande utilité pour tracer ou pour réaliser des incisions en ligne droite. La règle de maçon est aussi l’outil à utiliser pour vérifier si une surface est bien plane. Mais, il y a aussi l’équerre qui est nécessaire pour vérifier les coupes angulaires.

Les escaliers et cies

Pour changer une lampe qui se trouve en hauteur, il est nécessaire d’utiliser une échelle ou un escalier escamotable. Ils permettent d’accéder à des équipements en hauteur.
L’avantage avec l’escalier escamotable, comme ceux de https://bricolea.fr/top/meilleurs-escaliers-escamotables/, c’est qu’il est facile à ranger. Il se révèle être une solution pratique lorsque l’espace fait défaut. De plus, l’aménagement d’un escalier escamotable permet d’accéder aux sous plafond quelle que soit sa hauteur. L’échelle, quant à elle, permet d’atteindre les objets fixés en hauteur tels que les lampes. Installer une échelle permet aussi d’atteindre les tableaux et les horloges accrochés sur le mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *