Comment faire la pose des pavés ?

Les pavés ont le mérite d’être durables. Bien posés, ils peuvent résister à de fortes sollicitations, en l’occurrence un grand nombre de passages et une lourde charge. Cette technique de revêtement du sol se réalise assez facilement.

Bien choisir vos pavés

Autrefois en pierres granitiques, les pavés sont désormais disponibles en différents matériaux. Les modèles autobloquants sont les plus pratiques. Ils offrent un rendu esthétique agréable, mais ne conviennent pas comme piste de roulage. Les moellons sont beaucoup plus résistants s’il s’agit d’un pavage de route. Le poids des véhicules devrait tout de même être limité pour que la route offre une longévité optimale. Les bordures permettent de tout fixer solidement. Il faut y prêter beaucoup d’attention.

Pour une structure sur un lit de sable

Si vous prévoyez de poser vos pavés sur du sable, il faudra préparer le terrain. S’il s’agit d’une allée de jardin, le mieux serait de creuser environ 18 à 23 cm. La pente pour le ruissellement devrait être respectée dès le soubassement. A la base, il faut environ 10 cm de gravats sur certains types de sol. Comptez une quinzaine pour un terrain argileux. Il faut bien damer pour stabiliser cette surface avant d’y verser le sable. Les pierres ou les autobloquants s’y déposent.

Au-dessus d’une dalle en béton

Pour ceux qui envisagent de paver une place publique ou un parking, le mieux serait de réaliser un fond en béton armé. Il faudra du mortier assez léger. Le dosage 250 kg/m3 serait très bien s’il n’y a pas de sollicitation particulière. Juste au-dessus de cette dalle, vous pouvez mettre une couche de sable. Cette astuce permet de stabiliser davantage la structure. Le séchage reste une étape importante avec le béton. Il en va de la durabilité des pavés. Pensez également à bien essuyer le mortier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *